Aller au contenu principal

Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Le CLSPD 2018 s’est tenu lundi 5 novembre en mairie. Il a permis de rassembler autour de la table l’ensemble des acteurs concernés par la prévention de la délinquance et la lutte contre l’insécurité : élus, services de l’Etat, institutions et associations.

 

Une délinquance en baisse

 

Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) a permis de rassembler autour de la table l’ensemble des acteurs concernés par la prévention de la délinquance et la lutte contre l’insécurité : élus, services de l’Etat, institutions et associations.

Le directeur départemental de la sécurité publique, Yannick Salabert, a rappelé lors de cette réunion, que malgré le ressenti de la population en matière d’insécurité et d’incivilité, les infractions et les délits étaient en nette diminution : « cette année encore, le nombre de délits enregistrés devrait rester en dessous des 700 ce qui est faible lorsque l’on compare Tulle aux autres villes de même taille. 455 faits ont été enregistrés ces neuf derniers mois contre 613 dans des villes comparables ».

Un état des lieux rassurant pour le maire et les élus qui restent cependant attentifs aux demandes de la population. Différentes pistes d’actions ont été abordées lors de ce CLSPD, comme par exemple le renforcement des patrouilles de police sur la voie publique, l’utilisation d’une police administrative à l’égard des personnes qui sèment le trouble (procédure d’hospitalisation, mesure privative…), l’intérêt de la vidéosurveillance à des points stratégiques ou encore la création d’une police municipale.